Etiquetas

,

La chanteuse capverdienne Cesaria Evora, appelée «la Diva aux pieds nus», est décédée samedi 17 décembre (à 11h 45, heure locale) à l’hôpital Baptista de Sousa de Mindelo, au Cap-Vert, a annoncé le ministre capverdien de la Culture, Mario Lucio Sousa.
Agée de 70 ans, la chanteuse internationalement célèbre, est morte dans son île natale de São Vicente, près de trois mois après avoir décidé d’abandonner la scène, car elle était très affaiblie.
Elle souffrait depuis longtemps de problèmes de santé et avait subi ces dernières années plusieurs interventions chirurgicales, dont une opération à coeur ouvert, en mai 2010.
«Je n’ai pas de force, pas d’énergie. Je veux que vous disiez à mes fans: excusez-moi, mais maintenant, je dois me reposer. Je regrette infiniment de devoir m’absenter pour cause de maladie, j’aurais voulu donner encore du plaisir à ceux qui m’ont suivie depuis si longtemps», avait-elle dit au quotidien Français Le Monde lors de l’annonce de son retrait de la scène, le 23 septembre.
En avril 2011, elle apparaît en forme sur les planches du Grand Rex, à Paris. Puis le 23 septembre, ce coeur fragile, qui a “flanché” plusieurs fois, la pousse à renoncer à son addiction, la scène.
“La vie continue, je suis venue vers vous, j’ai fait de mon mieux, j’ai eu une carrière que beaucoup aimeraient avoir”, avait-elle confié alors à Véronique Mortaigne du Monde.

Le gouvernement capverdien a décrété samedi un deuil national de 48 heures après la mort de la chanteuse, dont le président de la République, Jorge Carlos Fonseca, a estimé qu’elle était «l’une des références majeures de la culture du Cap-Vert». Cesaria Evora sera inhumée mardi à Mindelo.

Cesária Évora

Anuncios